Accueil > Littérature > Critiques de livres > La servante écarlate. Margaret Atwood.

La servante écarlate. Margaret Atwood. La servante écarlate. Margaret Atwood.

mardi 2 octobre 2018 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Le titre est connu parce que le roman a donné lieu à une série.
C’est une fiction qui fait peur parce qu’elle ressemble à ce qui se passe dans certains pays ou presque, et nous savons que ces régimes totalitaires peuvent nous tomber dessus sans qu’on ait vu quoi que ce soit venir.
Le roman est à la première personne. La servante écarlate décrit son accoutrement qui correspond à sa place dans cette nouvelle société très hiérarchisée. Nous suivons sa nouvelle vie mais également la nostalgie de sa vie antérieure.
Le rythme est lent, les actes sont répétitifs.
Le dernier chapitre est un colloque sur la vie de cette "république" plusieurs années après son effondrement. Le lien avec des événements actuels est très intéressant même si souvent nous avons froid dans le dos, à la pensée que nous ne sommes jamais à l’abri de ce qui nous parait impossible.

JPEG - 152.8 ko
la servante écarlate. Margaret Atwood.

Ecrire un commentaire sur l'article ?

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.