Accueil > Vie sociale > Chroniques > A propos du grand débat.

A propos du grand débat. A propos du grand débat.

mardi 9 avril 2019 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Le rôle d’un journaliste n’est-il pas d’essayer d’être neutre malgré son opinion ?
Nicolas Demorand et son acolyte se sont un peu oubliés ce matin.
Ils se sont ouvertement ralliés à l’opposition qui prétend que les dés sont pipés.
France-Inter a une réputation de radio de "gauche" et c’est pour cela que je l’écoute mais parfois il faut se résoudre et accepter la réalité, la Gauche est malade et n’est pas en état de gouverner. Et ce n’est pas François Hollande qui l’a assassinée, la cause est plus lointaine mais on n’a pas voulu voir les problèmes et leurs dangers.
Les cohabitations étaient un indice déjà.
Le grand débat était un geste, il faut encourager l’analyse fine plutôt que de scier la branche avant d’avoir examiné l’arbre.
Naturellement qu’il n’y a pas les revendications des gilets jaunes puisque c’est "la tête à Macron" coute que coute. De plus, ils n’ont pas voulu participer aux débats, ils ont préféré leurs campements entre "amis" où ils se sont bien excités dans la haine et la violence, les uns, les autres, comme ils l’ont montré tous les samedis.
A ce propos, il faudrait peut-être arrêter avec les violences policières sans jamais rappeler que si les manifestations avaient été pacifistes, il n’y aurait pas eu ces débordements.
Il ne faut pas tuer l’ours pour avoir sa peau, on pourrait le regretter.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.