Accueil > Vie sociale > Chroniques > Si la presse passait sous silence les enragés des carrefours (...)

Si la presse passait sous silence les enragés des carrefours (...) Si la presse passait sous silence les enragés des carrefours !!!

dimanche 21 avril 2019 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

En fait, ce qu’ils veulent, c’est qu’on parle d’eux.
Si on arrêtait, ils se calmeraient peut-être.
On commence à s’offusquer de leurs propos violents parce que samedi, ils ont dépassé les bornes mais c’est dès le début qu’ils sont violents. "La tête à Macron " et" Macron guillotine" ce n’est pas de la violence ? Il ne faut pas oublier les onze morts.
J’insiste sur la question : Emmanuel Macron ne s’adresse pas aux gilets jaunes MAIS AUX FRANÇAIS. Ils ne représentent pas les FRANCAIS. Un groupuscule qui, s’ils ne frappent pas tous, apprécie ceux qui frappent.
Se rendent-ils compte qu’ils sont en train de créer un déficit économique ? A cause d’eux,
des entreprises ferment, des employés sont licenciés. IL FAUDRAIT LE RAPPELER PLUS SOUVENT.
Je me demande où sont les 46% qui les soutiennent. Je n’en rencontre jamais et je me déplace en transports en commun.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.