Accueil > L’Europe > Une candidate écologiste au Parlement Européen et à l’Elysée.

Une candidate écologiste au Parlement Européen et à l'Elysée. Une candidate écologiste au Parlement Européen et à l’Elysée.

samedi 6 mars 2021 par Elisabeth

Il y a 4 messages en réponse à cet article.

Depuis le temps que j’entends parler d’actions liberticides de la part du gouvernement,
pour une période difficile au cours de laquelle tout le monde devrait y mettre du sien, je me rends compte qu’il y a pire.
Les écologistes s’écoutent ils parler ?
Sauver la planète ! d’accord.
Mais quelle autorité ! Plus d’avion. Il faut manger ci. Ne pas manger ça. Régime végétarien à la cantine ....Où allons nous ?
Pensent-ils aux répercussions économiques ? Au chômage que toutes ces restrictions vont entrainer ?
Et ça veut diriger le pays ? Le mener à la catastrophe surtout.


Messages

  • Les propositions des ecologistes nous emmènent vers un monde nouveau, un monde inconnu qui peut nous faire peur ... mais penses tu que le bilan de nos actions soit positif ? Pour certains oui mais pas pour tous. La crise actuelle nous invite à réfléchir et à nous poser des questions ...

    • Coucou Dominique. Ravie de dialoguer à nouveau avec toi.
      Les propositions des écologistes ne nous emmènent pas vers un monde inconnu. Ils sonnent l’alarme depuis une cinquantaine d’années. Fin des années soixante, ils avaient des propositions qui auraient pu être prises en considération par les gouvernements successifs, ce qui aurait évité le sixième continent en plastique, les effets de serre etc...On les a ridiculisés. Leurs propos dérangeaient une économie capitaliste.
      Elle dérange toujours certains. Mais le bilan, comme tu dis, est tel qu’on se tourne vers un retour à une vie plus saine, ce qui serait bien. Cependant, depuis qu’ils ont la parole, les écologistes sont de véritables dictateurs, beaucoup plus liberticides que le gouvernement actuel qui est accusé de tous les maux même celui-ci. Je n’entends que le mot interdiction. Interdiction de prendre l’avion s’il y a un train qui va au même endroit, interdiction de manger de la viande etc...Où sont nos choix ? Ce qui me dérange, c’est le mot interdiction.
      Quant aux problèmes ou aux solutions économiques, je n’entends rien à ce sujet. ça ! ça fait peur.
      Qu’on diminue, les effets de serre, je suis d’accord mais pas avec des interdictions et qu’on mesure les conséquences en matière de chômage et qu’on fasse des propositions pour compenser le déficit.
      Mes propos sont désintéressés, je mange peu de viande, beaucoup de légumes que j’achète au marché, je voyage en bla bla car ou en train. Je veux que cela reste un choix et non une obligation.

    Répondre au message 925 du 8 mars, 07:06, par dominique


  • Je comprends ce que tu dis et quelles sont les réticences que tu exposes ... pour avoir le choix il faudrait mettre en place une éducation adaptée, celle qui ouvre l’esprit, qui excite la curiosité et qui cultive l’esprit critique... je pense qu’on ne peut choisir qu’´en connaissance de cause. Un exemple : je suis végétarienne depuis une trentaine d’années par conviction et je m’en porte bien. Mes petites filles me demandent souvent pourquoi je ne mange pas de viande, j’aurais envie de leur expliquer mais si elles adhèrent à mes choix auront elles la liberté de manger autrement ? Je ne pense pas alors j’attends qu’elles soient plus grandes pour recevoir cette information et pouvoir choisir. Pas simple

    • Vaste programme ! Ce serait bien si au lieu d’enfermer les enfants dans le carcan d’un programme, on développait leur esprit critique, on suscitait leur curiosité dans tous les domaines. Une éducation à la "Emile" de Rousseau, Ils seraient plus motivés pour apprendre.
      Le nouveau bac qui leur permet de choisir leurs disciplines est un début.
      Quand les professeurs des écoles publiques seront formés aux méthodes Montessory,ce sera un grand pas.
      Toi, tu fais preuve d’ouverture d’esprit mais ce n’est pas le cas des politiques écologiques. Je comprends qu’ils aient besoin de s’affirmer mais est-ce le bon moyen ?

    Répondre au message 927 du 8 mars, 18:52, par dominique


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.