Sommaire

Accueil > L’Europe > L’art étrusque et l’art romain.

L'art étrusque et l'art romain. L’art étrusque et l’art romain.

samedi 17 janvier 2015 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

L’Art étrusque

On parle peu de l’Art étrusque parce que cette civilisation gênait les Grecs et les Romains. On peut dire qu’elle leur faisait de l’ombre. Pour les uns, elle était une menace, pour les autres, un frein à leurs ambitions. Comme les textes n’en parlaient pas, il a fallu attendre le XXe siècle pour découvrir ses richesses.
La religion étrusque est consignée dans des livres sacrés. Ce sont des savoirs traditionnels et des rites stricts qui réglementent vie privée et vie publique. Ses valeurs cultuelles sont plus près de celles des Sumériens et Mésopotamiens que des croyances gréco-romaines.

JPEG - 103.7 ko
Nécropole de Cervetari

Les nécropoles étrusques ressemblaient à des petits villages avec des rues.
Peuple de marins, les Etrusques entretiennent des contacts avec l’Orient et le monde grec. Les artistes s’inspirent de l’Art venu d’ailleurs mais ils créent leurs formes originales limitées par les règles rigoureuses de leur religion. La musique fait partie intégrante de la vie quotidienne et des cérémonies. Ils sont les premiers à utiliser la trompette guerrière
. Ils inventent le cor et la flûte traversière.

JPEG - 103.7 ko
fresque étrusque

Responsables de leur disparition, les Romains emprunteront, cependant, aux Etrusques le fondement de leur Art, notamment les rouges de leurs fresques, le réalisme de certaines peintures tourné vers la Mort et l’au-delà.

L’Art romain

L’Art romain apparaît au moment où la puissance grecque s’épuise. A l’époque de la fondation de la ville de Rome et longtemps après, l’Art se distingue à peine de ses influences grecques et étrusques.
Avec l’annexion des provinces grecques et les butins apportés à Rome, c’est l’Art grec qui domine dans la capitale, même lorsqu’elle devient capitale du Monde, voire capitale de l’Art. De plus, des artistes grecs s’installent à Rome pour répondre à de nombreuses commandes.

JPEG - 121.3 ko
Rome impériale

Peu à peu l’Art romain évolue. Les matériaux varient. Les temples en bois sont construits en pierre, le marbre devient le matériau des statues, des colonnes. Les Grecs utilisaient déjà le marbre mais les Romains s’y refusaient. Ces nouveaux matériaux indiquent un tournant dans la conception artistique romaine.
Ils développent l’art de la mosaïque.

JPEG - 92.6 ko
mosaïque romaine

Les Beaux-Arts demeurent toutefois une préoccupation secondaire. Compte tenu de l’étendue de l’Empire, la priorité est donnée à l’administration et à la gestion.

JPEG - 218.4 ko
Les Tables claudiennes

Les caractéristiques de l’Art romain s’affirment sous le règne d’Auguste de -27av JC à 14.
Dans l’architecture romaine, l’ingénieur participe beaucoup aux travaux. Les premiers édifices ont d’abord des fonctions utilitaires. On construit des routes qui traversent l’Italie, puis tout l’empire. Les premiers ponts sur les différents cours d’eau sont en bois puis en pierre comme pour marquer la stabilité de l’Empire. A Rome, seul le pont Sublicius n’est pas détruit en hommage à Horarius Coclès qui défendit à lui seul la ville sur ce pont.

JPEG - 21.1 ko
pont romain

La voûte en berceau est une invention grecque mais les Romains l’utilisent davantage dans la construction de leurs monuments que les Grecs.

JPEG - 109.4 ko

Fort heureusement il reste en Europe de nombreux vestiges romains.

JPEG - 203 ko
le colisée

En musique, les Romains, qui bénéficient de tous les instruments de leurs voisins et des pays conquis, inventent l’orgue hydraulique.
L’évangélisation des provinces qui constituent l’Empire puis la chute de l’Empire d’Occident pour un Empire d’Orient dirigé par un empereur converti au christianisme va changer les mœurs et les mentalités.

JPEG - 142.3 ko
mosaïque romaine

L’importance du latin en Europe sera étudié dans le chapitre "Les langues en Europe."


L’Art romain et l’Europe

L’empire romain, ressemble à l’Europe d’aujourd’hui, c’est évident. Cependant l’esprit de conquête a mis un frein à un sentiment d’appartenance. La langue, les lois, ont unifié l’Empire mais l’Art, c’est avec le coeur et l’âme. Certes, il a subit des influences mais d’où venaient elles exactement ? De l’Art grec. Ce sont les canons de beauté grecs qui s’imposeront en Europe.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.