Accueil > Vie sociale > Chroniques > Proust et les croyances ;

Proust et les croyances ; Proust et les croyances ;

lundi 22 février 2016 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

"Le soldat est persuadé qu’un certain délai indéfiniment prolongeable lui sera accordé avant qu’il soit tué, le voleur avant qu’il soit pris, les hommes en général avant qu’ils aient à mourir. C’est là l’amulette qui préserve les individus non du danger mais de la peur du danger, en réalité de la croyance du danger, ce qui dans certains cas permet de braver sans qu’il soit besoin d’être brave."
A méditer. A objecter.

Le bonheur n’est pas d’avoir ce qu’on veut mais de vouloir ce qu’on a.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.