Accueil > Vie sociale > Chroniques > Naïveté, ignorance et manipulation des jeunes.

Naïveté, ignorance et manipulation des jeunes. Naïveté, ignorance et manipulation des jeunes.

samedi 26 mai 2018 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Réveillez-vous jeunes étudiants. On vous fait croire que ça va ressembler à mai 68.
Impossible !
En cinquante ans la société a évolué à la vitesse V. Vous devez vous en rendre compte, le monde n’est déjà plus ce qu’il était dans votre enfance.
En 68, le pays a été paralysé et c’est ce dont rêve les syndicats et les Mélanchon and co avec la grève de la SNCF.
Pourquoi soutiendrait-on une grève qui ne concerne qu’un petit nombre de la population ?
Pourquoi soutiendrait-on une grève qui réclame le maintien des privilèges pour un organisme qui coûte cher à l’usager sans avoir le service voulu ?
Pourquoi soutiendrait-on une grève qui empoisonne les déplacements de tout le monde, que ce soit pour se rendre au travail ou pour ses besoins personnels alors que le gouvernement ouvre le dialogue ?
En 68, les ouvriers ont rejoint les étudiants parce qu’ils avaient eux aussi des revendications de conditions de travail, toutes corporations confondues, pas une seule branche.
La grève de la SNCF est irrecevable parce que la réforme est nécessaire, la grève des étudiants est irrecevable parce qu’ils n’ont pas compris où étaient les avantages de cette réforme. Pourtant, on n’a pas besoin de bac plus cinq pour comprendre que s’il y a cinq cents places, on peut pas prendre sept cents étudiants. Si les étudiants changent trois ou quatre fois de parcours parce qu’ils échouent à chaque tentative, il y a un problème.
Le gouvernement essaie de résoudre un problème que les gouvernements antérieurs ont nié. On n’a pas tout immédiatement. Le principal, c’est d’obtenir une solution à son niveau.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.