Le premier traité de chimie 1666. Le premier traité de chimie 1666.

dimanche 18 avril 2021 par Elisabeth

Le premier traité de chimie a été rédigé par une femme. Cela ne veut pas dire qu’il n’y avait pas de chimistes auparavant. D’abord, il y a les grands alchimistes philosophes du Moyen-Âge tel que Albert Le Grand, Raymond Lulle, Nicolas Flamel, Paracelse et Avicennes pour ne citer que les plus connus.
On dit que le "père" de la chimie moderne est Antoine Lavoisier au milieu du XVIIIe siècle. Son épouse, Marie-Anne Paulze A participé à ses travaux mais comme pour beaucoup d’autres femmes dans ce cas, son nom a disparu des listes.
Entre les alchimistes et Lavoisier, de nombreuses recherches ont été exécutées sans traces écrites. Pourquoi ? Parce que chacun gardait ses secrets. Autre raison, le premier traité de chimie, qui s’écrivait chymie, a été rédigé par une femme, Marie Meurdrac, en 1666.
Il s’adressait aux femmes. C’étaient des remèdes à base de plantes, de minéraux, des recettes de beauté et d’hygiène. On y trouvait aussi des méthodes pour fabriquer des médicaments, des onguents qu’elle distribuait elle-même aux pauvres.
Vous serez étonnés d’apprendre que ce traité de chimie qui date de quatre siècles est sans cesse réédité par le CNRS. Dernière édition en 2018.



Imprimer