Accueil > Vie sociale > Chroniques > Grève du baccalauréat.

Grève du baccalauréat. Grève du baccalauréat.

mercredi 26 juin 2019 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Les épreuves étant passées, on ne parle plus des grèves des notes. Les professeurs ont-ils pris conscience de la gravité de leur geste ?
Il me parait impensable qu’on puisse prendre en otages des copies d’élèves dont le sort ou une partie de leur avenir est lié à ces copies. Si " l’intelligentsia" de la nation n’a pas plus de raisonnement que les enragés des carrefours, où allons nous ?
Qu’est-ce qui les froisse dans la réforme ?
- Que les élèves choisissent eux-mêmes ?
- Que la diversité oblige un trop grand nombre d’enseignants à préparer des cours parce que les vieilles photocopies des copiés-collés d’Internet ne vont plus faire l’affaire ?

N’ont-ils pas pensé que les élèves seront plus motivés parce qu’ils auront choisi ce qui les intéresse ?
N’auraient-ils pas aimé choisir les matières qu’ils préfèrent quand ils passaient le bac ?

Je suis moi-même enseignante mais je me désolidarise. Je suis contre les trains trains, je suis pour l’interdisciplinarité et les innovations .
Les histoires de lycées qui n’auront pas toutes les options, les lycées des villes et les lycées des champs, sont des faux prétextes. Les inégalités sont dans la société. Il y a toujours eu des gens qui entreprennent et d’autres qui exécutent.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.